Cyberion

Cyberion

Protéger votre commerce en ligne contre les cybermenaces

Mirela Dimofte

mars 7, 2024

Nous souhaitons vous donner 11 conseils simples et pratiques pour protéger votre entreprise de commerce en ligne contre les cybermenaces.

Aujourd’hui, les vitrines numériques sont aussi courantes que les vitrines physiques. Que faites-vous pour le protéger ? Vous sécurisez les fenêtres et les portes, vous installez des détecteurs de mouvement et des alarmes. Pas vrai ?

Dans cet article, nous verrons ce qu’il faut faire pour sécuriser votre magasin numérique de la même manière que vous le feriez pour votre magasin en ligne.

Attendez, je ne suis pas un expert en technologie !

Nous le savons, et vous n’êtes pas le seul. Mais vous voilà en train de créer une entreprise de commerce en ligne et vous cherchez des conseils pour la protéger dans l’espace numérique.

Lorsque l’on crée une entreprise, il y a tant de choses à prendre en compte ! Vous vous intéressez au produit que vous vendez, au marketing et à l’acquisition de nouveaux clients. C’est pourquoi nous essayons de vous soulager de ce fardeau.

Pourtant, le coût de la négligence en matière de cybersécurité est très élevé. En cas d’attaque, vous pouvez perdre la confiance de vos clients, votre argent, votre entreprise. Vous devez investir un peu de temps pour comprendre les risques et appliquer quelques conseils pour protéger votre entreprise de commerce électronique.

La montée en puissance des cybermenaces

Les cybermenaces sont devenues de plus en plus sophistiquées. Les pirates informatiques ciblent les entreprises de toutes tailles. La plupart des propriétaires de petites entreprises pensent qu’ils sont trop petits pour être une cible.

En réalité, les méchants savent que vous avez d’autres priorités. Une boutique en ligne qui n’investit pas dans la cybersécurité est particulièrement attrayante pour les cybercriminels. Tout est possible – des logiciels malveillants et du phishing aux attaques sophistiquées de ransomware.

L’impact de ces attaques peut être dévastateur. Vous pouvez perdre non seulement de l’argent et des données, mais aussi la confiance de vos clients.

Comprendre les risques

Un cyber-attaquant cherchera votre « talon d’Achille », votre partie la plus vulnérable.

Il peut s’agir d’un logiciel obsolète ou d’un mot de passe faible. N’oubliez pas que pour un magasin physique, vous sécurisez les fenêtres et les portes. Un mot de passe faible revient à laisser sa porte ouverte. Le piratage d’un mot de passe est facile et peu coûteux.

Même les plus grands éditeurs de logiciels ont des failles. Par exemple, regardez les applications de votre téléphone. Vérifier la description d’une mise à jour. Vous verrez souvent qu’ils vous demandent d’installer la dernière version pour résoudre un problème de sécurité.

Oui, même les sociétés de logiciels les plus avancées au monde découvrent des points faibles dans leurs logiciels. Parfois, ils l’apprennent à leurs dépens : lorsqu’un criminel trouve une fenêtre ouverte sur leur logiciel.

Conseils pour protéger votre commerce en ligne des cybermenaces

Voici quelques conseils simples pour protéger votre entreprise de commerce électronique, que tout propriétaire peut suivre :

1. Sécurisez votre site web

Assurez-vous que votre site web dispose d’un cryptage SSL (Secure Sockets Layer). Cela revient à sceller les lettres de votre site web dans des enveloppes afin que les pirates ne puissent pas les lire.

Jetez un coup d’œil aux outils de votre plateforme pour SSL. Il ne coûte généralement que quelques francs suisses et constitue un simple ajout.

2. Choisissez un endroit sûr pour construire votre magasin

Un conseil très important est d’utiliser une plateforme de confiance pour votre commerce électronique. Une solution de sécurité y sera intégrée. Demandez-leur ce qu’il comprend et ce qu’il faut y ajouter. Mettez-le toujours à jour pour corriger les éventuelles failles de sécurité.

Méfiez-vous des escroqueries habituelles qui peuvent toucher même les plateformes de confiance. Suivez le Centre national suisse de cybersécurité pour connaître les derniers cas de cybercriminalité touchant les entrepreneurs suisses. La connaissance est un pouvoir, informez-vous.

3. Des mots de passe forts sont indispensables

Utiliser sa date de naissance ou le nom de son animal de compagnie comme mot de passe revient à laisser la porte grande ouverte la nuit. Veillez à ce que chacun utilise des mots de passe complexes et difficiles à deviner. Il s’agit d’un conseil souvent négligé pour protéger une entreprise de commerce électronique.

Toutes les personnes ayant accès à votre plateforme doivent utiliser un gestionnaire de mots de passe, disponible sur tous les téléphones. Mieux encore, utilisez la vérification en deux étapes pour une couche de sécurité supplémentaire.

4. Tout mettre à jour

Installez toujours les dernières versions de vos logiciels et de leurs compléments. Ces mises à jour corrigent les points faibles que les pirates pourraient utiliser pour s’introduire dans le système.

Les pirates informatiques améliorent sans cesse leurs méthodes d’attaque. Les entreprises investissent constamment dans la cyberdéfense. Dans l’espace numérique, c’est un peu le jeu de la souris et du chat. C’est pourquoi vous devez mettre à jour votre logiciel.

5. Protégez votre site

Considérez un pare-feu d’application Web (WAF) comme un agent de sécurité pour votre boutique en ligne, contrôlant chaque visiteur pour s’assurer qu’il est là pour faire des achats et non pour causer des problèmes.

Il s’agit d’un outil qui surveille les données qui arrivent sur votre site web, en décidant quelles informations sont sûres et lesquelles peuvent être nuisibles, et en empêchant les mauvaises informations d’entrer.

L’installation d’un WAF est simple – il peut souvent être ajouté par votre service d’hébergement de site web en quelques clics.

Cette étape revient à mettre un verrou sur votre porte d’entrée virtuelle, en fournissant une couche de protection essentielle qui permet de s’assurer que les informations de votre entreprise et de vos clients restent à l’abri des pirates informatiques. C’est un conseil pour toute entreprise de commerce électronique qui souhaite sécuriser sa vitrine numérique.

6. Utiliser des méthodes de paiement sécurisées

Travaillez avec des services de paiement réputés qui protègent les informations relatives aux cartes de crédit de vos clients conformément aux normes du secteur.

Vous ne pouvez pas stocker les informations de paiement de votre côté, à moins de suivre une procédure compliquée. Il existe un certain nombre de dispositions légales auxquelles il faut se conformer pour stocker les informations relatives aux paiements.

7. Enseigner à votre équipe

Croyez-le ou non, 95 % des cyberattaques sont dues à de simples erreurs que nous commettons : l’utilisation de mots de passe faciles à deviner ou un clic accidentel sur un mauvais lien.

Il est essentiel d’apprendre à votre équipe à reconnaître ces pièges et ces escroqueries pour protéger votre entreprise de commerce électronique.

Partager des connaissances sur les pratiques en ligne sûres. C’est l’un des boucliers les plus solides que vous puissiez avoir. Et comme les cybercriminels trouvent toujours de nouvelles astuces, tenez-vous au courant des dernières tendances en matière de sécurité numérique.

8. Vérifiez vos défenses

Tout comme vous vérifiez les serrures de vos portes à la maison pour vous protéger, vous devez vérifier régulièrement les points faibles de votre entreprise de commerce électronique.

Pensez à faire appel à des experts qui se spécialisent dans les tests de sécurité en essayant de trouver et d’éliminer toutes les vulnérabilités – c’est un peu comme si un gentil détective s’assurait que toutes les fenêtres et les portes sont sécurisées.

Veillez à choisir une entreprise respectée et expérimentée dans le domaine. Ils vous donneront des conseils précieux et vous assureront que votre « maison » numérique est saine et sauve.

9. Sauvegardez régulièrement votre site web et vos données

Imaginez que tous vos documents et souvenirs importants soient en sécurité, même s’il arrive quelque chose à votre ordinateur.

C’est précisément la raison pour laquelle la sauvegarde de votre site web et des informations relatives à vos clients est un conseil important pour protéger votre entreprise de commerce électronique. C’est comme si vous gardiez une clé de secours ; en cas d’imprévu, vous pouvez rapidement tout rétablir et continuer à faire fonctionner votre entreprise.

Considérez-le comme un filet de sécurité qui vous permet de rebondir en toute sérénité.

10. Surveiller les comportements étranges

Imaginez que votre petite entreprise de commerce électronique reçoive soudainement un afflux inattendu de commandes. Cela peut donner l’impression de toucher le jackpot au début, mais c’est aussi un signal de vigilance.

Des pics d’activité inhabituels, comme une augmentation soudaine des commandes, peuvent parfois indiquer que quelque chose ne va pas, comme un problème ou, pire, une faille de sécurité.

Gardez un œil sur l’activité de votre site web, non seulement pour suivre son succès, mais aussi pour protéger votre entreprise de commerce électronique. Si vous repérez rapidement ces modèles étranges, vous pouvez agir vite. Imaginez que vous êtes le capitaine d’un navire ; vous devez être conscient de chaque vague et de chaque ondulation pour naviguer en toute sécurité.

11. Avoir un plan

Savoir ce qu’il faut faire en cas de piratage. Existe-t-il une ligne d’urgence que vous pouvez appeler ? Quels sont les services qu’ils peuvent fournir pour remettre votre entreprise sur les rails ?

Il s’agit notamment de la manière de résoudre le problème et d’en informer vos clients. N’oubliez pas l’assurance cybernétique ; c’est votre meilleure défense en cas d’événement indésirable.

Consultez notre site web et essayez notre calculateur et nos outils en ligne.

Restez vigilants

Pour les entreprises du secteur du commerce électronique, la protection contre les cybermenaces n’est pas une case à cocher ponctuelle, mais un parcours permanent.

L’économie numérique offre de grandes possibilités de croissance mais exige de la vigilance.

En tant que propriétaires de petites entreprises, nous avons la responsabilité de créer un espace numérique plus sûr pour nous et nos clients.

Mirela Dimofte is the COO of Cyberion

Jonas Von Oldenskiold et d'autres experts contribuent à notre bulletin d'information

Jonas Von Oldenskiold et d'autres experts contribuent à notre bulletin d'information

Abonnez-vous et restez informé sur les sujets clés relatifs à la cybersécurité et à la cyberassurance

*En m’inscrivant, j’accepte que mes données soient traitées conformément à la politique de confidentialité de cyberion.ch.

Want to read next

Sign up for the newsletter

If you want relevant updates occasionally, sign up for the private newsletter. Your email is never shared.